UN POÈME DE YANNIS RITSOS

31
Yannis Ritsos (1909 – 1990) est probablement le poète contemporain le plus célèbre (et le plus traduit) de Grèce. Son oeuvre est marquée par son engagement.
De façon maladroite, avec une grosse aiguille, du gros fil,
il coud les boutons du manteau. Il parle tout seul :
As-tu mangé ton pain ? As-tu dormi tranquillement ?
As-tu pu parler ? Tendre la main ?
T’es-tu souvenu de regarder par la fenêtre ?
As-tu souri lorsqu’on a frappé à la porte ?
S’il y a toujours la mort, elle est seconde.
La liberté toujours est la première .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s